Visite de l’exposition
« Retour de Babel »
Dimanche 23 septembre 2007
 

(*) cliquer sur la photo pour le diaporama des photos

 

A l’occasion de " Luxembourg et la Grande Région, capitale européenne de la Culture 2007", l'Amicale Luxembourg-Aveyron avait organisé le dimanche 23 septembre une visite guidée de l'exposition " Retour de Babel ".

L’excellente guide, Anita, a su tout de suite nous présenter et mettre en perspective cette exposition unique en son genre, réalisée par le CLAE, le Centre de Documentation sur les Migrations Humaines de Dudelange et de la Ville de Dudelange :"Carrefour de routes et de cultures, le Luxembourg et la Grande Région sont depuis longtemps marqués par la diversité à travers des phénomènes migratoires anciens, riches et complexes. L'exposition Retour de Babel se propose de questionner le châtiment biblique en faisant comprendre le rôle fondamental des migrations dans le développement économique, social et culturel de cet espace transfrontalier. En remontant le fil de l'histoire jusqu'au milieu du XVIIIe siècle elle tentera d'expliquer comment les migrations relient cette région aux quatre coins de la terre et l'inscrivent dans un monde en constante mutation? Il s'agira de faire comprendre que les personnes venues ou parties en migration ne sont pas d'éternels voyageurs sans attaches, mais des êtres qui emportent dans leurs bagages la mémoire et la culture d'un lieu de départ tout en étant au quotidien, avec dignité, aux prises avec les exigences d'une société d'accueil".

Tel est le thème abordé par cette exposition située dans le lieu très symbolique d'une usine métallurgique désaffectée. En effet les phénomènes migratoires, que connaissent aussi très bien les aveyronnais, soulèvent le questionnement, inversent le « châtiment de Babel » pour faire de la diversité une richesse que l'on partage, loin de l'esprit de conquête qui s'exprime symboliquement, comme au temps de la première Babel, dans des " tours administratives " toujours plus hautes, toujours plus deshumanisantes, et nous interpellent comme chaque fois que nous rejetons l'autre parce qu'il est différent ou vient d'ailleurs, ou simplement parce qu'il pense différemment de nous.

C’est autour d’un excellent repas italien que tout le monde s’est retrouvé après cette visite pour apprécier en pratique les charmes de la diversité culinaire cette fois.